Camps de migrants à Louveciennes et Rocquencourt : les élus protestent, l’Etat va passer en force

camps_migrants_01

L’accueil des migrants et réfugiés n’est pas un problème simple à régler. La préfecture de région Ile-de-France doit dénicher de nouveaux sites non pas pour accueillir les migrants de Calais mais ceux qui régulièrement occupent l’espace public à Paris et pour lesquels il  faut trouver des solutions de mise à l’abri d’urgence.

Pour les Yvelines qui devraient héberger 400 personnes, deux premiers sites ont été sélectionnés :

L’Inria à Rocquencourt en vue de l’accueil provisoire (deux mois) d’une centaine de personnes. Est-ce que ce site sera lui-même provisoire ? Pas sûr.

Villevert à Louveciennes afin d’implanter un hébergement pérenne (séjours d’un an environ) de 100 à 200 personnes.

Ces deux sites situés de part et d’autre de l’A13 sont distants d’à peine un kilomètre à vol d’oiseau. Un curieux choix pour un département aussi vaste que les Yvelines. Lire la suite