Saint-Germain Boucles de Seine : en l’absence quasi totale d’opposition, l’urgence de plus de démocratie locale

92 élus, dont 15 vice-présidents et 4 conseillers délégués. Un président élu le 18 janvier à l’unanimité pratiquement sans débat, sans opposant. Telle est la physionomie de la nouvelle assemblée de notre communauté d’agglomération. Vous retrouverez sur cette page la liste mise à jour de tous les élus avec mention de leurs éventuels autres mandats. Mais quel est l’équilibre politique précis de cette nouvelle assemblée dont les voix d’opposition nous ont paru bien discrètes lors du conseil d’installation du 18 janvier ?

Voici les chiffres, qui parlent d’eux-mêmes et expliquent la discrétion des opposants.

92 conseillers communautaires dont :

  • 80 conseillers municipaux issus des majorités municipales de droite
  • 6 conseillers municipaux issus des majorités municipales de gauche (Bezons 6)
  • 4 conseillers municipaux issus des oppositions municipales de droite (Saint-Germain-en-Laye 1; Bezons 2; Maisons-Laffitte 1)
  • 2 conseillers municipaux issus des oppositions municipales de gauche (Sartrouville 1; Houilles 1)

Au total, donc, une écrasante majorité de 80 voix sur 92 acquises aux maires composant le bureau communautaire (le maire de Bezons faisant exception). Le Front National n’est pas représenté au conseil communautaire. Lire la suite

Le nom de la future interco ? « Saint-Germain Boucles de Seine »

sgbs_261215_01

Le nom de la nouvelle grande interco de 20 communes et 340000 habitants semble maintenant arrêté. Ce sera Saint-Germain Boucles de Seine. Cette communauté d’agglomération créée au 01/01/2016 sera issue de la fusion des trois EPCI, Saint-Germain Seine et Forêts, Boucle de la Seine, Maisons-Mesnil, auxquels s’adjoindra la commune de Bezons.

Jean-Yves Perrot, président de Saint-Germain Seine et Forêts et maire de Marly-le-Roi, a confirmé ce nom lors du dernier conseil municipal de Marly-le-Roi tenu le 23 novembre. Il a indiqué également lors des questions diverses que le futur conseil communautaire (92 membres au total) aurait pour exécutif, outre le président, 15 vice-président(e)s et 4 autres conseillers titulaires chacun d’une délégation, donc 20 membres, 1 par commune membre. Lire la suite

Quel nom pour la nouvelle interco ?

interco_010116

Comment s’appellera la future grande intercommunalité de 330000 habitants qui réunira (de gauche à droite sur la carte) Saint-Germain Seine et Forêts, Maisons-Mesnil, Boucle de la Seine et Bezons  ? (cliquer/toucher pour agrandir la carte). Pas de raison d’attendre le 1er janvier 2016, date de sa naissance, pour commencer à réfléchir à un nom de baptême. Lire la suite

La réforme territoriale à vive ALUR*

plui

PLU et PLUi : URGENCE ou PRECIPITATION ?

L’intercommunalité n’est pas une notion nouvelle en France.  Les premiers syndicats de gestion sont apparus dès 1890 et ont été structurés tout au long du vingtième siècle pour aboutir en 1992 à l’apparition des communautés de communes puis en 1999 aux communautés d’agglomérations et urbaines.

La mise en place de nombreux syndicats intercommunaux considérés comme des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) au sein de nos communes est la preuve que ce type de gestion coopérative a déjà permis et continue de permettre dans de nombreux domaines de rendre un meilleur service public.

Lire la suite