532 000 € d’aide à la mobilité durable

Comme déjà annoncé, la communauté d’agglomération va soutenir des opérations de mobilité durable décidées par les communes membres. Finalement le fonds de concours a été porté de 500000 à près de 532000 € au total. Tous les dossiers retenus bénéficient du taux maximum de 50% du montant du projet d’investissement affecté à la mobilité douce, après déduction d’éventuelles autres subventions.

Neuf communes sur dix en sont bénéficiaires. Seule Fourqueux n’a pas cru bon de soumettre un projet. Daniel Level, maire de Fourqueux, a indiqué lors du conseil communautaire de mercredi dernier que, étant engagé sur d’autres priorités, il n’a pas cherché à racler « les fonds des tiroirs » pour y trouver un dossier qui aurait pu bénéficier d’une aide intercommunale. Cela a de quoi surprendre dans la mesure où cette commune mène actuellement une importante opération d’aménagement d’un parc urbain dans laquelle la mobilité durable aurait pu être mieux prise en compte.

 Population municipaleMontant attribué en €Montant attribué / habitant en €
Saint-Germain-en-Laye39 476211 564 €5,36 €
Marly-le-Roi16 60056 417 €3,40 €
Le Pecq16 35042 482 €2,60 €
Louveciennes7 12019 167 €2,69 €
Chambourcy5 85779 375 €13,55 €
Le Port-Marly5 08961 696 €12,12 €
L'Étang-la-Ville4 68832 186 €6,87 €
Fourqueux4 05500,00 €
Mareil-Marly3 51925 462 €7,24 €
Aigremont1 1203 462 €3,09 €
TOTAL103 874531 811 €5,12 €

Des actions « transports » concrètes dès 2015

etude_transport_020415_01

Comme nous l’avons déjà indiqué, l’action concrète de la communauté d’agglomération de Saint-Germain Seine et Forêts pour 2015 va se concentrer -certains diront se limiter- à la compétence « transports ». Cela tombe bien car l’étude menée par le cabinet TTK dès 2014 confirme ce que tout le monde savait déjà : les transports publics, en particulier les réseaux de bus, sont gravement déficients dans notre région, ce qui conduit à l’omniprésence de la voiture.

Les contrats liant les communes aux entreprises de transport public ont déjà été transférés à l’intercommunalité. Et celle-ci va mobiliser les 500000 euros de son budget d’investissement 2015 à des actions « transports ». Quelles sont-elles ? Lire la suite