Synthèse de la « consultation » citoyenne : très courte majorité pour la fusion

180918_01

Le cabinet Eneis a livré la synthèse des résultats du questionnaire sur la commune nouvelle. 1284 personnes ont répondu dans les 4 communes. Proportionnellement beaucoup plus dans les petites communes qu’à Saint-Germain-en-Laye. Et sur-représentation des habitants seniors : 47% ont plus de 61 ans (et 14% de 26/40 ans). Globalement seulement 49% des répondants se disent favorables à la création de la commune nouvelle. Ils sont 60% à Mareil-Marly, 56% à Saint-Germain-en-Laye, 55% à Fourqueux et seulement 20% à L’Étang-la-Ville.

L’adhésion est donc faible. Même si l’on écarte L’Étang-la-Ville qui n’est plus dans la course. Difficile d’accepter dans ces conditions une fusion via un simple vote en conseil municipal tout au moins à Saint-Germain-en-Laye et Fourqueux puisque Mareil-Marly aura le privilège de se déterminer à la faveur d’une élection partielle, les électeurs portant leur choix sur des listes ayant clairement annoncé leur position en faveur ou non d’une fusion dès le 1er janvier 2019.

Pour les deux communes qui risquent de rester dans la course après le 23 ou le 30 septembre, soit Saint-Germain-en-Laye et Fourqueux, la proportion de « tout à fait d’accord » pour la fusion ressort donc à 25%. C’est peu, trop peu, pour laisser les seules majorités municipales en décider.

Précisons que cette consultation n’a rien d’un référendum. On ne connaît d’ailleurs pas l’origine précise des réponses entre questionnaires « papier » distribués notamment lors des réunions publiques et participation en ligne via les sites des communes.

Retrouvez ici la synthèse Eneis sur la restitution de l’enquête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.