Conseillers communautaires : surprime majoritaire

En mars dernier, les conseillers communautaires ont été élus pour la première fois au suffrage universel en même temps et sur les mêmes bulletins de vote que les conseillers municipaux. Les 10 communes de Saint-Germain Seine et Forêts ont voté dans les mêmes conditions (communes de plus de 1000 habitants) : scrutin proportionnel, de liste, à deux tours avec prime majoritaire accordée à la liste arrivée en tête. Selon la population de la commune, les sièges de conseillers municipaux à pourvoir variaient de 15 pour Aigremont à 43 pour Saint-Germain-en-Laye. Pour les conseillers communautaires le nombre de sièges variait de 2 pour Aigremont à 12 pour Saint-Germain-en-Laye. Les grosses communes sont donc relativement mieux représentées dans l’intercommunalité. Cependant le ratio nombre d’habitants / conseiller favorise les communes les plus petites : un conseiller communautaire pour 549 habitants à Aigremont, un pour 3373 habitants à Saint-Germain-en-Laye.

Comme chacun peut l’observer dans sa commune, la liste gagnante aux municipales bénéficie d’une confortable prime majoritaire. Ainsi pour un conseil municipal de 29 sièges, la liste qui l’emporte au premier tour avec 50,1% des suffrages exprimés obtient la majorité des sièges (15) à laquelle s’ajoute 50% du solde, soit au total 23 sièges. Il ne reste que 6 sièges pour l’opposition alors qu’elle a quasiment fait jeu égal en suffrages.

Or cette prime majoritaire se double d’une surprime dans l’attribution des sièges de conseillers communautaires. La répartition entre les listes suit les mêmes règles que pour les conseillers municipaux. Mais le petit nombre de sièges à pourvoir élimine de fait le plus souvent l’opposition (cas de 5 communes sur 10 : 2 sièges seulement, attribués forcément tous les deux à la liste arrivée en tête).

Dans les 10 communes de Saint-Germain Seine et Forêts, 290 conseillers municipaux ont été élus. Parmi eux 40 sont devenus conseillers communautaires. Les conseillers constituant les majorités municipales des 10 communes sont au nombre de 238, dont 36 conseillers communautaires. Alors que parmi les 52 conseillers d’opposition seuls 4 siègent à la Communauté de Communes. L’opposition occupe donc 18% des sièges dans les conseils municipaux, mais seulement 10% des sièges à l’intercommunalité, 4 sur 40 : 2 élus de Saint-Germain-en-Laye, 1 de Marly-le-Roi, 1 de Louveciennes. L’opposition des 6 plus petites communes (de moins de 7000 habitants) n’est pas du tout représentée.

Tableau ci-dessous : les conseillers élus les 23 et 30 mars 2014. Chiffre de gauche : conseillers municipaux. Chiffre de droite : conseillers communautaires.

 TotalMajoritéOpposition
Saint-Germain-en-Laye43 / 1234 / 109 / 2
Marly-le-Roi33 / 629 / 54 / 1
Le Pecq33 / 630 / 63 / 0
Louveciennes29 / 322 / 27 / 1
Chambourcy29 / 325 / 34 / 0
Le Port-Marly27 / 223 / 24 / 0
L'Étang-la-Ville27 / 222 / 25 / 0
Fourqueux27 / 221 / 26 / 0
Mareil-Marly27 / 220 / 27 / 0
Aigremont15 / 212 / 23 / 0
TOTAL290 / 40238 / 3652 / 4

Un commentaire au sujet de “Conseillers communautaires : surprime majoritaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.