Pourquoi craindre le référendum local sur la commune nouvelle ?

La commune nouvelle doit être une décision citoyenne, pas seulement celle des maires et des majorités municipales. Pour le moment les oppositions municipales des petites communes concernées ont bien du mal à faire entendre leur voix.

A Fourqueux, la liste d’opposition NEF (Nouvelle Énergie pour Fourqueux, 6 conseillers sur 27) a demandé au maire de prendre l’engagement d’organiser un référendum puis, dans un autre courrier, d’inscrire à l’ordre du jour d’un prochain conseil municipal (26 mars ou fin avril) la question du référendum local. Daniel Level, maire de Fourqueux, a refusé.

Sa réponse : « Nous évoquerons ensemble, le moment opportun, la manière dont nous devons consulter les foulqueusiens après avoir eu les résultats de l’étude et je vous engage par votre présence, à participer aux différents ateliers »

Du coup NEF a informé de sa démarche les conseillers du groupe majoritaire en espérant ouvrir au moins un débat. Mais ce n’est pas gagné !

Pourquoi ce refus du référendum local ? Mais que craignent donc les maires ? Le rejet par principe des électeurs de tout projet soumis à référendum ? Une participation insuffisante ?

Dans le cas de Fourqueux il suffit de consulter les résultats des dernières consultations nationales référendaires pour s’apercevoir que le problème ne peut pas être là. Lorsqu’ils sont convoqués, les fourqueusiens votent massivement (plus de 80% de votants !) et soutiennent le projet proposé (pour plus des 2/3 des suffrages exprimés). Mais alors il est où le problème ? Madame, messieurs les maires dites-nous !

 Référendum du 20/09/1992 (Maastricht)Référendum du 29/05/2015 (traité européen)
Votants Fourqueux80,60%80,28%
Votants France entière69,70%69,37%
Vote "Oui" Fourqueux68,07%80,39%
Vote "Oui" France entière51,04%45,33%

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.