Officiel : une interco de 340000 habitants proposée par le préfet de région

carte_280814_01Le préfet de région Ile-de-France a présenté ce matin à Paris le projet de redécoupage des intercommunalités. Pas de grande surprise pour notre région. Les infos avaient déjà largement « fuité ».  Le préfet propose un regroupement à 340000 habitants (zone verte ci-dessous) par fusion de Saint-Germain Seine & Forêts, Boucle de la Seine, Maisons-Mesnil, trois communautés de communes  auxquelles s’ajoute la commune de Bezons située dans le Val-d’Oise.

carte_280814_02

Le communiqué officiel de la préfecture se veut rassurant. Rien ne serait encore figé ! « Le préfet de la région Ile-de-France a présenté le 28 aout 2014 un projet de schéma régional aux élus membres de la Commission Régionale de la Coopération Intercommunale, point de départ pour une concertation, au sein de cette nouvelle instance, sur l’évolution de l’intercommunalité en grande couronne.  La commission pourra par la suite adopter des propositions de modification de ce projet de schéma. »

La commission régionale de coopération intercommunale (CRCI) a été installée le même jour. Elle est présidée par Jean Daubigny, préfet de région. La CRCI se réunira à nouveau le 5 septembre. Les conseils municipaux et les intercommunalités seront ensuite saisis pour avis.  « Ces avis devront être rendus dans les trois mois, et ils seront communiqués aux membres de la CRCI, afin d’éclairer leurs décisions. »

Parmi les 84 membres de la CRCI ne figure qu’un élu de notre intercommunalité Saint-Germain Seine et Forêts : Emmanuel Lamy, maire de Saint-Germain-en-Laye, au titre de représentant de l’une des communes les plus peuplées des départements concernés. Curieusement Jean-Yves Perrot, président de Saint-Germain Seine et Forêts, n’est pas membre de la commission. On peut noter aussi dans la liste des membres de la CRCI l’absence d’élus des petites communes.

Pour en savoir plus, tous les documents officiels sont ici.

2 commentaires au sujet de “Officiel : une interco de 340000 habitants proposée par le préfet de région

  1. La loi « Maptam » de janvier 2014 impose seulement au moins 200000 habitants. Mais le préfet a pris l’initiative d’aller bien au-delà.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.