Le référendum local toujours pas à l’ordre du jour

jdsg_180309_01

Le Journal de Saint-Germain du vendredi 9 mars consacre sa Une et une page intérieure au projet de commune nouvelle. Pas d’infos très nouvelles dans cette page sur l’avancée du débat public citoyen mais la mise en évidence de l’adhésion des élus conseillers municipaux au projet. Ils ont été interrogés par les étudiants de Sciences-Po Saint-Germain. Extrait : « Sur le projet de commune nouvelle, les élus sont “tout à fait d’accord”
ou “plutôt d’accord” à 95% pour Fourqueux, à 93% pour Mareil-Marly, à 84% pour L’Étang-la-Ville et à 83% pour Saint-Germain. Ils s’entendent également (entre 83% et 64%) sur le fait que cette création permettrait de mieux défendre les intérêts du territoire aux niveaux intercommunal, départemental et régional. »

enquete-sciencespo_01

La parole est donnée également aux quatre maires. Aucun n’évoque la possibilité d’un référendum local. Arnaud Péricard, maire de Saint-Germain-en-Laye, est le mieux-disant : « Ce projet ne se fera pas sans concertation avec les populations qui seront invitées à se prononcer au cours d’ateliers participatifs ou de sites internet interactifs, par exemple. Rien n’est encore décidé mais rien ne se fera sans elles. »

Il serait pourtant bon d’annoncer dès à présent que si le projet de commune nouvelle paraît utile au terme de la phase 1 de l’étude en cours (et que les maires souhaitent faire aboutir le projet), alors les électeurs des quatre communes seront consultés en octobre ou novembre prochains avant le vote en conseil municipal, l’adhésion citoyenne étant requise pour la validation du vote en conseil municipal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>