J-10 pour la nouvelle carte de l’intercommunalité des Yvelines

idf_poles_01

La métropole du Grand Paris verra le jour probablement le 1er janvier 2016. Les 10 communes de Saint-Germain Seine et Forêts n’en feront pas partie mais elles sont tout de même indirectement concernées puisque l’intercommunalité est appelée à s’étendre vers l’est. La métropole Grand Paris réunira en effet Paris et les 123 communes de la petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne). Mais 46 communes de grande couronne limitrophes ont la possibilité de rejoindre la métropole Grand Paris (pour être précis 42 communes limitrophes plus 4 appartenant à des intercommunalités à cheval entre petite et grande couronnes). Dans notre région cela concerne donc Carrières-sur-Seine, Chatou, Croissy-sur-Seine, Bougival et La Celle Saint-Cloud. La date limite de délibération des conseils municipaux et conseils communautaires concernés pour la demande de rattachement à Grand Paris est actuellement fixée au 15 novembre prochain.

Il semble tout de même difficile d’imaginer que le droit d’option soit exercé.

Car une commune limitrophe des Hauts-de-Seine comme Chatou par exemple devra pour rejoindre la métropole Grand Paris également changer d’intercommunalité, c’est-à-dire quitter la communauté de communes de la Boucle de la Seine pour intégrer le territoire du Grand Paris contigu. Ce qui revient à un grand saut dans l’inconnu : car le contour des « territoires » internes au Grand Paris n’est pas arrêté. En outre ces territoires auront des compétences plus restreintes que les communautés d’agglomération. Alors à quoi bon ?

C’est dans ce contexte de construction de la métropole du Grand Paris que le préfet de la région Ile-de-France, Jean Daubigny, dévoilera le 28 août son projet de carte de l’intercommunalité pour toute la grande couronne, dont les Yvelines. On s’attend à ce qu’il préconise la fusion de Saint-Germain Seine et Forêts avec Maisons-Mesnil et la cc Boucle de la Seine pour former un ensemble de plus de 300000 habitants.

jean_daubignyLe préfet s’en explique ce lundi sur le site de la Gazette des communes en s’attachant à rassurer les élus sur sa méthode. « A ce stade, il s’agira pour moi de présenter le 28 août un projet de schéma qui correspondra à la vision ambitieuse souhaitée par l’Etat. Mais s’ouvrira ensuite une nouvelle phase de dialogue et de concertation avec les élus au sein de la commission régionale de coopération intercommunale. Le calendrier de cette concertation est d’ailleurs susceptible d’évoluer. L’Assemblée nationale a reporté, en première lecture, le 23 juillet, l’échéance fixée par la loi du 27 janvier 2014 pour arrêter le schéma régional de coopération intercommunal (SRCI). Le délai a été repoussé du 28 février au 30 avril 2015

Il apparaît tout de même que les communes de Saint-Germain Seine et Forêts et leurs voisines de la Boucle de la Seine se retrouvent bien isolées : non concernées par la métropole Grand Paris pas plus que par les pôles de développement privilégiés en grande couronne (Confluence Seine-Oise, Saclay, Roissy,…). Donc ne profitant pas ou peu des futurs grands travaux d’infrastructures de transports notamment. Difficile dans ces conditions de pouvoir travailler efficacement à l’attractivité économique de la future communauté d’agglomération.

Un commentaire au sujet de “J-10 pour la nouvelle carte de l’intercommunalité des Yvelines

  1. La métropole Grand Paris va s’arrêter au pont de Chatou et à la Malmaison. Pas très logique, pas raccord avec notre vie quotidienne. On habite à Saint-Germain ou à Marly-le-Roi mais on travaille à Saint-Ouen, à Montrouge, à Puteaux. Une métropole forme un tout indivisible : zones résidentielles, espaces verts, zones d’activité,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.