Il faut répondre en septembre à l’enquête Transport-Mobilité !

mobilite_01
Première action concrète et visible par tous de l’intercommunalité Saint-Germain Seine et Forêts : une grande enquête « transport-mobilité ». Elle est pilotée par Laurence Bernard, 2ème Vice-président de l’intercommunalité en charge des transports et maire du Pecq, et réalisée par le cabinet TTK.

Un constat : la région se caractérise par une trop forte utilisation de la voiture parmi les 579000 flux de déplacements enregistrés en moyenne chaque jour. Il faut aussi rationaliser les réseaux de bus. Pas moins de 15 pour les 10 communes ! Les usagers ne s’y retrouvent plus dès qu’il faut envisager un parcours inhabituel. Il est également urgent de coordonner les circulations douces (piétons, vélos) entre nos communes.

D’où l’idée de consulter la population à travers une enquête à laquelle tous les habitants de l’intercommunalité  sont appelés à participer. Il est un peu dommage de ne pas avoir élargi le champ de l’enquête à tous les usagers des transports publics non résidents (salariés et employeurs des entreprises implantées dans les dix communes). Car ils sont nombreux à galérer tous les jours pour rejoindre leur lieu de travail dans la région. Il faudra tôt ou tard se pencher sur ce problème de la desserte des zones d’activité qui est essentiel pour l’attractivité économique de nos communes. Ce n’est sans doute que partie remise…

Un premier questionnaire est donc diffusé en mairie, via les journaux municipaux, dans les médiathèques, etc. Chaque commune doit le proposer prochainement sur son site web. Vous pouvez le remplir directement en ligne sur cette page. Si vous préférez une version « papier » et que votre mairie ne la propose pas encore, nous vous invitons à télécharger le document ici, à l’imprimer, à le compléter et à le déposer en mairie avant la fin du mois de septembre.

Cette étude est une première occasion de participer à la vie de l’intercommunalité sur un domaine où elle aura certainement un rôle essentiel. Les transports publics illustrent l’importance de l’intercommunalité. Aucune commune ne peut à elle seule offrir de solution viable et économique aux besoins de mobilité. Tout le monde peut et doit répondre à l’enquête, même les personnes qui n’utilisent jamais les transports en commun. Chacun doit se sentir concerné ! Faites connaître cette enquête autour de vous en transmettant le lien de cet article.

Un commentaire au sujet de “Il faut répondre en septembre à l’enquête Transport-Mobilité !

  1. Bonjour et bravo pour votre jeune blog, qui semble fort informatif. Concernant la circulation douce, notre belle région, dite des « Alpes de Seine-et-Oise » pour son caractère accidenté, n’étant pas d’emblée la plus favorisée pour la circulation à vélo, il est d’autant plus important d’accorder une vraie place aux voies cyclables. De plus, la circulation automobile de l’Ouest parisien, largement caractérisée par les trajets «boulot dodo» de par ses CSP, regorge d’automobilistes adoptant une attitude routière de routine – sinon stressée –, dont on sait qu’elle n’est pas la plus attentionnée ou prévenante vis-à-vis notamment des piétons et cyclistes.
    Pouvoir se rendre à vélo par exemple de Louveciennes à Saint-Germain-en-Laye représente une aventure routière qui relève de l’exploit et/ou de la chance pour arriver sans ambages à destination. Nos axes principaux sont pourtant bien assez larges pour y intégrer – comme dans bien des pays – une circulation sécurisée et incitative pour les adeptes du déplacement à vélo. Question de prise de conscience et de volonté politique à tous les niveaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.