Débat houleux autour du projet régional

CRCI_050914

Le débat autour de la nouvelle carte des intercommunalités en grande couronne a véritablement commencé ce vendredi 5 septembre en préfecture de région dans le cadre de la CRCI (Commission Régionale de la Coopération Intercommunale). Il s’agissait de permettre aux membres de la CRCI de s’exprimer sur le projet de Schéma Régional de la Coopération Intercommunale (SRCI), autrement dit la carte des mégas communautés d’agglomération dont nous avons parlé sur ce Blog à maintes reprises au cours des dernières semaines.

Durant les interventions, quelques points de vue des élus ont été relayés sur le compte Twitter de l’IAU (Institut d’Aménagement et d’Urbanisme Ile-de-France). Nous en avons sélectionné quelques-uns qui donnent la tonalité générale des échanges :

 

Le débat va maintenant se poursuivre dans les conseils des intercommunalités et des communes qui vont rendre des avis. Pour la suite des opérations, le préfet a précisé un nouveau calendrier dans un communiqué.

« Ces avis seront ensuite communiqués aux membres de la CRCI, qui se réunira à nouveau le jeudi 11 décembre 2014 pour un débat d’orientation, sans vote.

D’ici là, le Préfet de région a proposé aux membres de la commission l’organisation de réunions de travail par secteur géographique , au cours des trois mois à venir. 

La CRCI se réunira à nouveau en janvier-février 2015 pour se prononcer sur les possibles amendements au projet initial. Les élus membres de la commission régionale auront la possibilité de proposer des modifications au projet de schéma présenté par le Préfet de région. 

Le schéma régional sera arrêté par le Préfet de région avant le 28 février 2015 , à moins que cette échéance ne soit repoussée d’ici là par le législateur au 30 avril (un amendement en ce sens ayant été adopté en première lecture par l’Assemblée nationale le 10 juillet dernier). »

On relève donc la création de réunions de travail par secteur géographique. Encore faut-il que chaque intercommunalité concernée soit représentée et puisse s’exprimer. Or les 100000 habitants de Saint-Germain Seine et Forêts n’ont aucun représentant direct au sein de la CRCI. Le projet peut encore être amendé certes pour se rapprocher des « bassins de vie » comme l’ont demandé de nombreux élus mais, concernant Saint-Germain Seine et Forêts, par qui, comment, et pour quoi faire ?

 

 

Un commentaire au sujet de “Débat houleux autour du projet régional

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>