Primaire de la droite et du centre : les soutiens aux candidats

primaires_droite_01
Au début de l’année les maires de notre région se ralliaient massivement en faveur d’Alain Juppé avec onze soutiens exprimés (sur 20 maires). Deux élus font finalement exception : Daniel Level (maire de Fourqueux) et Jean-Roger Davin (maire de Croissy) qui militent en faveur de François Fillon. Il reste sept maires indéterminés dont Jacques Myard, député-maire de Maisons-Laffitte et ancien candidat à la candidature à la primaire, et Pierre Morange, député-maire de Chambourcy. Mais si l’on prend de la hauteur au niveau départemental, régional, national les soutiens sont plus équilibrés entre Alain Juppé et François Fillon, Nicolas Sarkozy bénéficiant des suffrages de quelques ténors locaux.

L’infographie (ci-dessus) publiée par Le Parisien cette semaine résume assez bien les rapports de force. Nous y joignons ci-dessous notre synthèse actualisée des soutiens exprimés (ou non) des maires.

 MaireSoutien déclaré à…CommentaireSource
AigremontSamuel BenoudizAlain JuppéCdY 14/09/16
BezonsDominique Lesparreélu de gauchena
Carrières-sur-SeineArnaud de Bourrousseindéterminénéant
ChambourcyPierre Morangene soutiendra personneCdY 14/09/16
ChatouGhislain FournierAlain JuppéCdY 14/09/16
Croissy-sur-SeineJean-Roger DavinFrançois Fillonaprès réflexion c'est Fillon
Tw 09/11/16
FourqueuxDaniel LevelFrançois FillonTw 07/06/16 et CdY 14/09/16
HouillesAlexandre Jolyindéterminénéant
Le Mesnil-le-RoiSerge CaserisAlain JuppéCdY 14/09/16
Le PecqLaurence Bernardne soutiendra personnenéant
Le Port-MarlyMarcelle GorguesAlain JuppéCdY 23/03/16
Le VésinetBernard GrouchkoAlain JuppéCdY 14/09/16
L'Étang-la-VilleJean-Yves BouhourdAlain JuppéCdY 14/09/16
LouveciennesPierre-François Viardne s'est pas prononcé mais on le sait très proche de Pierre Lequiller (député 4ème circo) qui lui soutient Nicolas Sarkozy
néant
Maisons-LaffitteJacques Myardcandidat lui-même à la primaire qui n'a finalement pas déposé de dossier de candidature faute de parrainages, il fera connaître son choix ultérieurement en fonction du programme des candidats qualifiés
CP du 09/09/16
Mareil-MarlyBrigitte MorvantAlain JuppéCdY 14/09/16
Marly-le-RoiJean-Yves PerrotAlain JuppéCdY 14/09/16
MontessonJean-François BelAlain JuppéCdY 14/09/16
Saint-Germain-en-LayeEmmanuel LamyAlain JuppéCdY 14/09/16
SartrouvillePierre FondAlain JuppéCdY 14/09/16

Légende des sources : CdY = Courrier des Yvelines; Tw = Twitter; Fb = Facebook; CP = Communiqué de presse.

Camps de réfugiés autour du triangle de Rocquencourt : les élus organisent le front

En réaction à l’annonce par le préfet des Yvelines de l’arrivée de réfugiés dans l’Ouest parisien, le conseil municipal de Marly-le-Roi a voté, lundi 26 septembre, à l’unanimité, une motion dans laquelle il s’oppose au projet d’installation de migrants sur le site de Villevert.

Ce vote vient renforcer le bras de fer des maires et des élus territoriaux, notamment de Versailles Grand Parc, de la région Ouest vis-à-vis de la décision prise par la préfecture, et donc par l’État – et qui plus est sans la moindre concertation –, de créer des camps de migrants sur deux sites de part et d’autre du Triangle de Rocquencourt. Lire la suite

Camps de migrants à Louveciennes et Rocquencourt : les élus protestent, l’Etat va passer en force

camps_migrants_01

L’accueil des migrants et réfugiés n’est pas un problème simple à régler. La préfecture de région Ile-de-France doit dénicher de nouveaux sites non pas pour accueillir les migrants de Calais mais ceux qui régulièrement occupent l’espace public à Paris et pour lesquels il  faut trouver des solutions de mise à l’abri d’urgence.

Pour les Yvelines qui devraient héberger 400 personnes, deux premiers sites ont été sélectionnés :

L’Inria à Rocquencourt en vue de l’accueil provisoire (deux mois) d’une centaine de personnes. Est-ce que ce site sera lui-même provisoire ? Pas sûr.

Villevert à Louveciennes afin d’implanter un hébergement pérenne (séjours d’un an environ) de 100 à 200 personnes.

Ces deux sites situés de part et d’autre de l’A13 sont distants d’à peine un kilomètre à vol d’oiseau. Un curieux choix pour un département aussi vaste que les Yvelines. Lire la suite

Élargissement des intercommunalités : Saint-Germain est prêt… pour ce qui est de la fiscalité

Emmanuel Lamy, maire de Saint-Germain-en-Laye, a convoqué in extremis un conseil municipal exceptionnel le 29 septembre pour préparer, via des mesures fiscales (qu’il était impératif de décider avant le 1er octobre), la fusion des intercommunalités le 1er janvier 2016. Pour en savoir plus sur ce sujet pour le moins touffu que ce qu’en dit le Journal de Saint-Germain du 16 octobre qui se trompe sur la date (ci-dessous), on peut retrouver la vidéo de la délibération ici.

saintgermain_jdsg_161015

Accueil des gens du voyage : l’intercommunalité pas concernée et c’est bien dommage

fourqueux_gv_021015

Lors du dernier conseil communautaire de Saint-Germain Seine et Forêts de mercredi, nous avons appris que l’un des vice-présidents (et maire de Fourqueux) était retenu au même moment suite à un campement sauvage de gens du voyage en plein milieu des installations sportives de sa commune. Après blocage de l’accès au lycée international en fin d’après-midi, une quarantaine de caravanes ont pris place Lire la suite

55mn chrono : service minimum pour le conseil communautaire Saint-Germain Seine et Forêts

Une heure tout au plus. Le conseil communautaire de Saint-Germain Seine et Forêts a été vite expédié ce mercredi 30 septembre. Qu’y a-t-on appris ? Qu’y a-t-on décidé ? A peu près rien. Alors que l’on croit savoir que quelques débats houleux animent les réunions du bureau communautaire (qui rassemble les vice-présidents donc les dix maires) notamment à propos du traitement des déchets (Azalys) rien ne transparaît au niveau du conseil.

Les conseillers majoritaires semblent se tenir à des consignes de discrétion. La plupart n’interviennent jamais dans les délibérations et les questions diverses (à l’exception de Gilbert Audurier et de Alain Toret qui ont pris part ce soir au débat). Seul Pascal Lévêque, conseiller d’opposition (PS) de Saint-Germain-en-Laye, porte le fer au feu à chaque occasion qui lui est donnée. Beaucoup d’absences aussi : une dizaine de pouvoirs dont ceux des maires – pardon vice-présidents – Pierre Morange et Daniel Level, ce dernier retenu il est vrai ce mercredi par l’installation d’un campement sauvage de gens du voyage sur le stade de Fourqueux (lire son communiqué ici). Une assemblée de petit calibre donc, alors qu’il n’y en aura que deux au cours du 2ème semestre 2015.

Il nous semble que l’exécutif de Saint-Germain-en-Laye Seine et Forêts s’est mis en sommeil depuis de longs mois Lire la suite

Vers la création d’une Communauté Urbaine Seine Aval

Pendant que les communes de la Boucle de la Seine contestent le nouveau découpage régional et saisissent le tribunal administratif de Versailles (Saint-Germain Seine et Forêts se réservant le droit de faire de même), nos voisins de la vallée de la Seine avancent, apparemment sans trop d’états d’âme, vers la fusion au 1er janvier 2016. Sont concernées six intercommunalités : CAMY – CA2RS – CAPAC – SVCA – CCSM – CCCV, soit 73 communes, au fil du cours de la Seine de Conflans/Achères/Poissy jusqu’à Rosny-sur-Seine (au-delà de Mantes) et plus de 400000 habitants. Il est proposé actuellement aux 73 conseils municipaux de créer non pas une méga communauté d’agglomération mais une communauté urbaine.

seine_aval_02
Cliquer pour agrandir.

D’après Karl Olive, maire de Poissy et président de la CAPAC, le statut de communauté urbaine apporterait 7 millions d’euros supplémentaires par an en dotations. Un coup de pouce pas négligeable selon lui pour compenser en partie les baisses de dotations aux communes. Mais cela impliquera une redistribution des compétences (notamment pour la voirie gérée par la CU). Le projet a reçu un avis favorable au conseil municipal de Poissy le 28/09 comme à Triel le 24/09 et sans doute dans bon nombre des derniers conseils municipaux tenus dernièrement sur le territoire de la future Communauté Urbaine qui pourrait prendre le nom de Seine Aval (tout comme le pôle métropolitain qui avait été constitué pour sa préfiguration).

Cependant le projet n’aurait pas encore reçu le soutien de toutes les EPCI membres (4 sur 6). C’est ce qu’affirmait cet été Paul Martinez, maire de Buchelay et Président de la CA de Mantes-en-Yvelines, dans une interview au Journal du Grand Paris. Au dernier pointage finalement ce sont 5 des 6 EPCI qui ont à ce jour émis un avis favorable à la création de la Communauté Urbaine. Seule la CC Coteaux du Vexin a voté contre lors de son conseil communautaire du 10 septembre.

Elargissement de l’interco : un an après, où en est-on ?

C’est un peu désolant mais il faut bien l’admettre : nous pourrions écrire à peu près le même article aujourd’hui qu’il y a un an au sujet de l’élargissement de l’intercommunalité. Depuis un an, l’État comme les EPCI concernés campent sur leurs positions, personne ne prenant réellement d’initiative pour tenter de trouver un compromis.

carte_interco_131014_05

Rappel des faits :

– Le 8 septembre 2014 la préfecture de région Ile-de-France notifie aux communes son projet de Schéma Régional de Coopération Intercommunale. Autrement dit sa nouvelle carte d’intercos à plus de 200000 habitants. Saint-Germain Seine et Forêts est « invitée » à fusionner avec la CC Boucle de la Seine, la CC Maisons-Mesnil et Bezons (total : 340000 habitants). Lire la suite

La mobilité en marche… c’est mercredi 16 septembre

mob_080915_01

 

Mareil-Marly, rue du Belvédère. On peut la monter à vélo, mais pas la descendre…

Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais les panneaux « interdit aux vélos » me mettent en rage ! Et il y en a encore beaucoup trop ! Comment peut-on en 2015 refuser l’accès à une voie publique à un cycliste ? Comment ne pas encourager par tous les moyens possibles l’usage des engins non motorisés (ou alors juste l’assistance électrique) ?

L’aménagement de l’espace – et tout particulièrement les transports intercommunautaires – est la première nommée des compétences de la communauté d’agglomération Saint-Germain Seine et Forêts. Des actions transports ont été votées en début d’année en conseil communautaire. L’une d’entre elles était la participation à la semaine européenne de la mobilité (16 au 22 septembre). Cela se concrétisera mercredi 16 septembre de 9h à 18h à Saint-Germain-en-Laye sur la Place du Marché où sont prévues diverses animations organisées avec la participation de l’opérateur Transdev (bus hybride diésel-électrique). Lire la suite

Impôts locaux 2015 : hausse des taux dans 5 des 10 communes

Lors des dernières séances des conseils municipaux les communes de notre communauté d’agglomération ont été déterminés les taux des taxes locales. Parmi les 10 communes, 5 ont décidé de ne rien changer, reconduisant les taux de 2014 et en général ceux de 2013. Ce sont Saint-Germain-en-Laye, Marly-le-Roi, Chambourcy, Louveciennes et Le Port-Marly.

Dans les 5 autres communes, les taux sont relevés : L’Etang-la-Ville, Fourqueux, Mareil-Marly, Le Pecq et Aigremont. Lire la suite