Camps de réfugiés autour du triangle de Rocquencourt : les élus organisent le front

En réaction à l’annonce par le préfet des Yvelines de l’arrivée de réfugiés dans l’Ouest parisien, le conseil municipal de Marly-le-Roi a voté, lundi 26 septembre, à l’unanimité, une motion dans laquelle il s’oppose au projet d’installation de migrants sur le site de Villevert.

Ce vote vient renforcer le bras de fer des maires et des élus territoriaux, notamment de Versailles Grand Parc, de la région Ouest vis-à-vis de la décision prise par la préfecture, et donc par l’État – et qui plus est sans la moindre concertation –, de créer des camps de migrants sur deux sites de part et d’autre du Triangle de Rocquencourt.

Outre la population en elle-même, les sites sensibles susceptibles d’être perturbés d’une manière ou d’une autre par l’arrivée de centaines de migrants sont multiples ; notamment le Centre commercial de Parly 2, qui risque de voir fuir sa clientèle, et dont les propriétaires, Unibail Rodamco, sont d’ailleurs ceux qui possèdent le site de Villevert.

On pourrait tout aussi bien s’inquiéter pour le coûteux matériel de sécurité entreposé et entretenu sur le périmètre de la caserne des Sapeurs Pompiers de Paris (SP2), situé tout contre celui de l’Inria.

Par ailleurs, on peut s’attendre à une réaction du propriétaire de la plus célèbre boîte de nuit de France, le Pacha Club, mitoyen du site de Villevert. Et quid de celle de son humble voisin, le nouvel acquéreur de la propriété « la plus chère du monde », le domaine du Camp, dit Château Louis-XIV, situé à vol d’oiseau à environ 600 m du futur camp de réfugiés ?

En attendant, une réunion publique d’information est organisée jeudi soir 29 septembre à 20h30 à la mairie de Louveciennes. L’occasion aussi de préparer la prochaine manifestation, dont le cortège empruntera la route de Versailles (RN 186) pour se rendre devant le site de Villevert, afin de dénoncer la décision de l’État d’installer les migrants autour du Triangle de Rocquencourt. Départ de la manifestation, dimanche 2 octobre à 15 h devant l’Hôtel de ville de Louveciennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>