Une méga intercommunalité à marche forcée

Le chemin vers la super intercommunalité de 300000 habitants qui nous est promise va prendre les allures d’un trail en haute montagne. Au risque de l’hypoglycémie et de l’asphyxie ! A peine née, Saint-Germain Seine et Forêts ira très vite, selon toute vraisemblance, convoler avec Maisons-Mesnil et la Boucle de la Seine.

jean_yves_perrotLors du Conseil du 8 juillet, Jean-Yves Perrot, Président de la cc Saint-Germain Seine et Forêts, a présenté le calendrier très serré qui mènera, sous l’égide du Préfet de région, dans une « logique de toboggan », aux arrêtés de fusion des trois structures actuelles, ceci dès le 31 décembre 2015. Moins de dix-huit mois pour organiser une interco de plus de 300000 habitants… du jamais vu !
Extrait audio du Conseil du 8 juillet 2014.

Le dernier Conseil communautaire a montré que le processus était déjà bien engagé suite à la première réunion de travail avec les élus le 1er juillet.
Cette précipitation ne manque pas de surprendre (Jean-Yves Perrot est d’ailleurs le premier à regretter la procédure d’urgence). Les élus semblent eux déjà résignés alors que la population ignore ce qui est en train de se tramer. A ce jour rien n’est paru à notre connaissance dans la presse locale. Et le compte-rendu du Conseil du 8 juillet n’est toujours pas disponible en ligne, 15 jours après sa tenue, sur le site de la ville de Saint-Germain-en-Laye. Mais que l’on ne s’y trompe pas, il s’agit bien d’engager dès la rentrée, notamment avec Pierre Fond, nouveau président de la communauté de la Boucle de la Seine et maire de Sartrouville,  « un processus de travail en commun tout en continuant à approfondir notre identité et préparer l’avenir ».

Le regroupement (communauté d’agglomération) envisagé pour 2015
  • Saint-Germain Seine et Forêts (109000 habitants) : Saint-Germain-en-Laye, Marly-le-Roi, Le Pecq, Louveciennes, Chambourcy, Le Port-Marly, L’Étang-la-Ville, Fourqueux, Mareil-Marly, Aigremont.
  • Maisons-Mesnil (30000 habitants) : Maisons-Laffitte, Le Mesnil-le-Roi.
  • Boucle de la Seine (173000 habitants) : Sartrouville, Montesson, Le Vésinet, Chatou, Croissy-sur-Seine, Houilles, Carrières-sur-Seine.

sgsf_05

Transports et tourisme en commun

Dans ce maelstrom territorial, un motif de satisfaction tout de même : la plupart des projets communautaires envisagés déjà au niveau de Saint-Germain Seine et Forêts prendront tout leur sens dans un périmètre élargi notamment à la Boucle de la Seine. Nous en retiendrons surtout deux. Tout d’abord les transports en commun qui s’organisent autour de la ligne A du RER et de la ligne L du Transilien et qui feront l’objet dès septembre d’une grande enquête auprès des usagers. Ensuite, l’attractivité touristique avec l’idée intéressante de l’organiser autour du thème de l’impressionnisme, une idée portée par Marcelle Gorgues, maire du Port-Marly et vice-présidente de la communauté de communes. Pourquoi pas un nouveau Giverny, entre Seine et forêts ?

Un commentaire au sujet de “Une méga intercommunalité à marche forcée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>