Et maintenant, « la fusion chaotique »…

Le quotidien économique Les Echos, dans son cahier Entreprises & Collectivités de ce mercredi, propose je crois pour la troisième fois cette année un article sur le projet de fusion de communes autour de Saint-Germain-en-Laye.

Contrairement aux articles parus le même jour dans Le Courrier des Yvelines – que l’on a connu plus avisé pour ce genre de sujet sensible au niveau local – sur cette page du quotidien économique tout y est : renoncement surprise du maire de L’Étang-la-Ville qui admet – terrible constat – que l’efficacité de la fusion ne serait pas au rendez-vous, vote communal massif et tout aussi surprenant contre la fusion immédiate à Mareil-Marly, enfin étonnante tout autant la consultation citoyenne à Fourqueux anti-absorption à 70% ! Une excellente analyse du journaliste Alain Piffaretti que nous encourageons à revenir sur le sujet prochainement.

lesechos_181010

Bon, c’est écrit petit (cliquez dessus pour agrandir un peu), la photo paraît assez hors sujet (plaine de Montesson depuis la terrasse de Saint-Germain ?), mais dans l’article tout y est ! Avec une conclusion qui ne sera certainement pas démentie : « Il y a fort à parier que la mobilisation ne devrait pas faiblir dans les deux camps dans les semaines à venir ».

Arnaud Péricard s’explique sur la fusion à deux

181002_01

Au cours d’un « Facebook Live » (le 2 octobre), le maire de Saint-Germain-en-Laye et le conseiller municipal « référent » sur le dossier commune nouvelle, Vincent Migeon, se sont expliqués assez longuement sur le projet de fusion désormais limitée à Saint-Germain/Fourqueux. Vous pouvez retrouver l’intégralité de l’intervention grâce à la retranscription fournie par le site Fourqueux Mareil Passé, Présent et Avenir.

Arnaud Péricard a montré une forte détermination pour faire aboutir la fusion, malgré la consultation citoyenne du 30 septembre à Fourqueux à l’occasion de laquelle près de 70% des participants se sont prononcés contre la commune nouvelle. Le maire de Saint-Germain-en-Laye insiste sur la continuité des territoires et explore déjà des pistes concrètes de réalisations futures : aménagement du ru de Buzot, maintien du service technique de Fourqueux en lisière de Forêt de Marly afin de pouvoir, en cas d’intempéries, intervenir plus efficacement sur les quartiers sud de Saint-Germain, confortement voire extension d’une mairie déléguée à Fourqueux plutôt qu’au Bel-Air.

Il maintient l’intérêt de la fusion pour sa ville afin d’accroître son rayonnement, la commune nouvelle ouvrant la voie vers d’autres rapprochements et intégrations dans la nouvelle commune de Saint-Germain-en-Laye. Mais pour l’instant rien de concret, car on ne perçoit absolument aucune onde positive du côté de Chambourcy, du Pecq ou de Poissy.

A l’approche des prochaines échéances électorales, on aimerait aussi connaître les intentions d’Arnaud Péricard, que la commune nouvelle se fasse ou pas. Sera-t-il candidat aux Européennes (2019) ou aux Législatives (2022) ? Dans les deux cas il devra abandonner son mandat de maire de Saint-Germain-en-Laye. Mais, en cas de création de la commune nouvelle, il pourrait rester maire « délégué » de Saint-Germain-en-Laye. De bonnes questions à aborder lors d’un prochain Facebook Live…

Consultation citoyenne à Fourqueux : 68,6% disent Non à la fusion

181003_01

Clair et net ! Le résultat de la consultation citoyenne à Fourqueux est sans ambiguité. Si l’on ne retient que les avis exprimés (605) pour la question finale au bas du questionnaire : 68,6% des habitants de Fourqueux qui se sont déplacés pour voter sont « Pas d’accord du tout » ou « Plutôt pas d’accord » quand on leur demande : « À votre avis la création d’une commune nouvelle répond-elle à l’intérêt des Foulqueusiens ? ».

Le conseil municipal de Fourqueux s’est néanmoins prononcé lundi soir pour la poursuite de l’étude de la fusion à 2 avec seulement Saint-Germain-en-Laye : 18 votes favorables, 8 votes défavorables (dont les 6 votes de l’opposition municipale) et une abstention.

L’analyse des commentaires figurant sur les questionnaires est promise pour le 19 octobre. Le vote final pour la fusion aura lieu lors du prochain conseil municipal de Fourqueux le 19 novembre.

Tous les résultats de la consultation citoyenne à retrouver ci-après… Lire la suite