55mn chrono : service minimum pour le conseil communautaire Saint-Germain Seine et Forêts

Une heure tout au plus. Le conseil communautaire de Saint-Germain Seine et Forêts a été vite expédié ce mercredi 30 septembre. Qu’y a-t-on appris ? Qu’y a-t-on décidé ? A peu près rien. Alors que l’on croit savoir que quelques débats houleux animent les réunions du bureau communautaire (qui rassemble les vice-présidents donc les dix maires) notamment à propos du traitement des déchets (Azalys) rien ne transparaît au niveau du conseil.

Les conseillers majoritaires semblent se tenir à des consignes de discrétion. La plupart n’interviennent jamais dans les délibérations et les questions diverses (à l’exception de Gilbert Audurier et de Alain Toret qui ont pris part ce soir au débat). Seul Pascal Lévêque, conseiller d’opposition (PS) de Saint-Germain-en-Laye, porte le fer au feu à chaque occasion qui lui est donnée. Beaucoup d’absences aussi : une dizaine de pouvoirs dont ceux des maires – pardon vice-présidents – Pierre Morange et Daniel Level, ce dernier retenu il est vrai ce mercredi par l’installation d’un campement sauvage de gens du voyage sur le stade de Fourqueux (lire son communiqué ici). Une assemblée de petit calibre donc, alors qu’il n’y en aura que deux au cours du 2ème semestre 2015.

Il nous semble que l’exécutif de Saint-Germain-en-Laye Seine et Forêts s’est mis en sommeil depuis de longs mois Lire la suite

Vers la création d’une Communauté Urbaine Seine Aval

Pendant que les communes de la Boucle de la Seine contestent le nouveau découpage régional et saisissent le tribunal administratif de Versailles (Saint-Germain Seine et Forêts se réservant le droit de faire de même), nos voisins de la vallée de la Seine avancent, apparemment sans trop d’états d’âme, vers la fusion au 1er janvier 2016. Sont concernées six intercommunalités : CAMY – CA2RS – CAPAC – SVCA – CCSM – CCCV, soit 73 communes, au fil du cours de la Seine de Conflans/Achères/Poissy jusqu’à Rosny-sur-Seine (au-delà de Mantes) et plus de 400000 habitants. Il est proposé actuellement aux 73 conseils municipaux de créer non pas une méga communauté d’agglomération mais une communauté urbaine.

seine_aval_02
Cliquer pour agrandir.

D’après Karl Olive, maire de Poissy et président de la CAPAC, le statut de communauté urbaine apporterait 7 millions d’euros supplémentaires par an en dotations. Un coup de pouce pas négligeable selon lui pour compenser en partie les baisses de dotations aux communes. Mais cela impliquera une redistribution des compétences (notamment pour la voirie gérée par la CU). Le projet a reçu un avis favorable au conseil municipal de Poissy le 28/09 comme à Triel le 24/09 et sans doute dans bon nombre des derniers conseils municipaux tenus dernièrement sur le territoire de la future Communauté Urbaine qui pourrait prendre le nom de Seine Aval (tout comme le pôle métropolitain qui avait été constitué pour sa préfiguration).

Cependant le projet n’aurait pas encore reçu le soutien de toutes les EPCI membres (4 sur 6). C’est ce qu’affirmait cet été Paul Martinez, maire de Buchelay et Président de la CA de Mantes-en-Yvelines, dans une interview au Journal du Grand Paris. Au dernier pointage finalement ce sont 5 des 6 EPCI qui ont à ce jour émis un avis favorable à la création de la Communauté Urbaine. Seule la CC Coteaux du Vexin a voté contre lors de son conseil communautaire du 10 septembre.

Le 1er rapport d’activité de Saint-Germain Seine et Forêts

ra2014_01

En application de la loi NOTRE (Nouvelle Organisation Territoriale de la REpublique) du 7 août 2015, les intercommunalités ont obligation de soumettre pour avis aux conseils municipaux des communes membres «un rapport relatif aux mutualisations de services et le projet de schéma afférent» (article 74). Les conseils municipaux doivent se prononcer avant le 1er octobre. Dans le cas de Saint-Germain Seine et Forêts, c’est un rapport d’activité 2014 qui a été transmis aux mairies. Lire la suite

Elargissement de l’interco : un an après, où en est-on ?

C’est un peu désolant mais il faut bien l’admettre : nous pourrions écrire à peu près le même article aujourd’hui qu’il y a un an au sujet de l’élargissement de l’intercommunalité. Depuis un an, l’État comme les EPCI concernés campent sur leurs positions, personne ne prenant réellement d’initiative pour tenter de trouver un compromis.

carte_interco_131014_05

Rappel des faits :

– Le 8 septembre 2014 la préfecture de région Ile-de-France notifie aux communes son projet de Schéma Régional de Coopération Intercommunale. Autrement dit sa nouvelle carte d’intercos à plus de 200000 habitants. Saint-Germain Seine et Forêts est « invitée » à fusionner avec la CC Boucle de la Seine, la CC Maisons-Mesnil et Bezons (total : 340000 habitants). Lire la suite

La mobilité en marche… c’est mercredi 16 septembre

mob_080915_01

 

Mareil-Marly, rue du Belvédère. On peut la monter à vélo, mais pas la descendre…

Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais les panneaux « interdit aux vélos » me mettent en rage ! Et il y en a encore beaucoup trop ! Comment peut-on en 2015 refuser l’accès à une voie publique à un cycliste ? Comment ne pas encourager par tous les moyens possibles l’usage des engins non motorisés (ou alors juste l’assistance électrique) ?

L’aménagement de l’espace – et tout particulièrement les transports intercommunautaires – est la première nommée des compétences de la communauté d’agglomération Saint-Germain Seine et Forêts. Des actions transports ont été votées en début d’année en conseil communautaire. L’une d’entre elles était la participation à la semaine européenne de la mobilité (16 au 22 septembre). Cela se concrétisera mercredi 16 septembre de 9h à 18h à Saint-Germain-en-Laye sur la Place du Marché où sont prévues diverses animations organisées avec la participation de l’opérateur Transdev (bus hybride diésel-électrique). Lire la suite