Une méga intercommunalité à marche forcée

Le chemin vers la super intercommunalité de 300000 habitants qui nous est promise va prendre les allures d’un trail en haute montagne. Au risque de l’hypoglycémie et de l’asphyxie ! A peine née, Saint-Germain Seine et Forêts ira très vite, selon toute vraisemblance, convoler avec Maisons-Mesnil et la Boucle de la Seine.

jean_yves_perrotLors du Conseil du 8 juillet, Jean-Yves Perrot, Président de la cc Saint-Germain Seine et Forêts, a présenté le calendrier très serré qui mènera, sous l’égide du Préfet de région, dans une « logique de toboggan », aux arrêtés de fusion des trois structures actuelles, ceci dès le 31 décembre 2015. Moins de dix-huit mois pour organiser une interco de plus de 300000 habitants… du jamais vu !
Extrait audio du Conseil du 8 juillet 2014.

Le dernier Conseil communautaire a montré que le processus était déjà bien engagé suite à la première réunion de travail avec les élus le 1er juillet. Lire la suite

Fibre optique : le désert entre Seine et forêts !

ftth_01
Notre région de Saint-Germain Seine et Forêts est considérée à juste titre comme privilégiée concernant son environnement. Mais pour ce qui est de certaines infrastructures elle est plutôt au fond de la classe. Il en est ainsi du raccordement en fibre optique. C’est l’avenir de l’accès à Internet « fixe » dans les logements. L’ADSL, via la ligne téléphonique, est maintenant bien implanté. Encore que parfois l’éloignement des centraux téléphoniques rend impossible les services de télévision, en particulier ceux en haute définition. Mais le Très Haut Débit (THD) arrive. Lire la suite

Conseil communautaire : vif débat autour de l’élargissement des commissions à des conseillers municipaux

La vie d’une assemblée communautaire n’est pas, toujours, un long fleuve tranquille. Lors du dernier conseil de Saint-Germain Seine et Forêts, le 8 juillet, à Saint-Germain-en-Laye, la maigre assistance a pu constater de fortes tensions entre les élus de Saint-Germain et les élus des autres communes. On se tutoie, on s’embrasse, on partage les mêmes affinités politiques, mais tout le monde défend pourtant son pré carré. Un peu navrant.

Les faits. Le Bureau communautaire qui réunit le Président et les Vice-Présidents, autrement dit les 10 maires, a décidé récemment d’ouvrir les 3 commissions permanentes, là où se préparent les décisions du conseil, à d’autres élus issus des conseils municipaux des communes membres et à des experts invités. Chacun des 10 maires va désigner prochainement au sein de son assemblée communale trois conseillers qui siégeront chacun dans l’une des 3 commissions permanentes : finance-administration, aménagement de l’espace, développement économique & tourisme.

Sur le papier l’idée paraît excellente puisqu’elle permet d’associer d’autres compétences et sensibilités aux travaux de l’intercommunalité. Elle appelle tout de même deux réserves.
Lire la suite

Nouvelle carte intercommunale : le préfet vise les 300 000 habitants

sgsf_05
Les jeux ne sont pas faits mais presque… La préfecture des Yvelines a indiqué dernièrement que le schéma régional de coopération intercommunal (SRCI) doit être arrêté le 28 février 2015 par le préfet de Région Ile-de-France. Une rencontre avec les élus concernés a eu lieu le 1er juillet. L’obligation de passer au 1er janvier 2015 à une communauté d’agglomération d’au moins 200000 habitants se confirme. Mais le préfet des Yvelines Erard Corbin de Mangoux semble vouloir aller plus loin. «Soyons ambitieux maintenant pour aménager l’espace économique, politique de demain… la question du regroupement des communes doit aller dans un intérêt qui va bien au-delà de la gouvernance politique locale » a-t-il fait savoir (propos repris dans le Courrier des Yvelines du 2 juillet). Le schéma se précise donc avec en perspective, pour le nord-est du département, la création de deux grosses intercommunalités de 300000 habitants environ. Lire la suite